Pourquoi ce site internet ?

Discours de Georges CUKIERMAN à l'occasion de l'inauguration du site internet de l'Association.
Lire la suite...

21 janvier 2014

Votre présence nous honore,

Il est encore temps de vous souhaiter pour 2014 nos meilleurs vœux pour vous et vos familles.

Nous sommes heureux de vous accueillir pour l’inauguration de notre site. Il est loin de correspondre à toutes nos initiatives. Nous l’alimenterons plus tard.

Il a été conçu notamment pour aider les enseignants des écoles élémentaires, des collèges et des lycées de notre ville à faire connaître à leurs élèves l’horrible, la terrible tragédie qui a frappé notre France, tous les pays d’Europe.

L’idée force qui nous a guidés  pour sa conception est celle de la raison d’être de notre comité : que jamais ne s’installe l’oubli du génocide dont ont été victimes les 13 écoliers de notre ville dont nous avons retrouvé les noms. Parce que nés de familles juives ou d’origine, le maréchal félon Pétain les avait catalogués comme appartenant à une prétendue race juive, alors qu’il n’y a pas plus de race juive que de race catholique, protestante ou musulmane. C’était seulement des êtres humains. Il les avait livrés aux bourreaux nazis pour être exterminés dans les chambres à gaz et les fours crématoires.

Carole, Hélène, Sapsa, Slama, élèves de l’école Michelet

Odette, Sylviain, André, Claude, élèves de l’école Victor Duruy

Liliane, Joseph, Cécile, Paul, Louis, élèves de l’école Jules Ferry

Vos noms et prénoms sont gravés dans nos cœurs et nos mémoires. Nous ne vous oublions pas. Nous rappelons sans cesse votre calvaire.

En complément des plaques apposées dans les établissements scolaires qu’ils fréquentaient le site les fait vivre parmi nous.

Il contribue à préserver leur mémoire, celle de toutes les victimes du génocide hitlérien coupables de porter atteinte à la pureté de la prétendue race aryenne : enfants et adultes handicapés, familles juives ou d’origine parmi lesquelles, partis de France, 11 500 bébés et enfants de moins de 16 ans, tziganes, gens de couleur, tous partis au bout du monde, sans retour. Auxquelles s’ajoutent les personnes opposées aux idées hitlériennes, les résistants, les populations civiles massacrées comme à Oradour/Glane.

Avec la capitulation nazie, le racisme n’est pas mort ; son ventre immonde est toujours fécond, ses idées sont toujours vivaces.

La recrudescence du racisme qui est préoccupante, renforce notre conviction qu’on ne peut laisser dans l’ignorance du passé les enfants, les adolescents, les adultes. C’est la contribution que peut apporter notre site.

Avec la Libération de Paris dont nous allons célébrer le 70ème anniversaire, ce fut le début de la fin d’un cauchemar. Notre France a retrouvé la laïcité, le bouclier le plus efficace contre le racisme sous toutes ses formes, le communautarisme et l’intégrisme. Avec elle se créent les conditions pour vivre ensemble dans un monde où liberté, égalité, fraternité sera la devise de chacun et de tous.

Oui ! Il faut se souvenir pour construire, pour que jamais plus les enfants ne connaissent les pires horreurs provoquées par le racisme et les théories hitlériennes.

Merci de votre attention